Accueil
Présentation Avent Noël Ordinaire Carême Pâques Sanctoral Divers        


Accueil >> Carême >> Semaine 2 >>   Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le !

TOP 5 :

textes  les plus lus :
 
par fr. HF Rovarino o.p.
La Mère de Dieu a quelque chose à nous dire
8298 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Au désert, je parlerai à ton cœur
7453 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Dieu nous fait le cadeau de sa présence
7356 visites

par fr. ST Bonino o.p.
Notre attente : la vie éternelle
6645 visites

par fr. BM Simon o.p.
Le jeune homme riche
6252 visites

Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le !

19 MARS 2000

 

En ligne depuis le dimanche 13 novembre 2005.
 
 

Quarante jours de Carême ! Quarante, nombre symbolique exprimant la purification, la quête de Dieu, la découverte de son Visage !

Le peuple mit quarante ans pour atteindre la Montagne promise ; Moïse montant sur la montagne du désert, l’Horeb entra seul dans la nuée pour recevoir les Dix Paroles de Dieu, il y demeura quarante jours. Le prophète Élie, remettant ses pas dans ceux de Moïse, lui aussi y demeura quarante jours afin d’y redécouvrir l’Esprit de Dieu.

Ainsi l’Église, symbolisée aujourd’hui par Pierre, Jacques et Jean, conçoit-elle ce temps de préparation comme un chemin initiatique de l’attente de la Résurrection. Aujourd’hui, l’évangile de la Transfiguration pénètre en chacun de nous et nous rend contemporain des apôtres. Chacun de nous est invité à reconnaître la présence du Transfiguré au cœur de sa vie. Cette scène n’est pas une représentation de la Présence de Dieu extérieure à nous-mêmes. La Tente signifiant la Présence du Ressuscité est plantée dans notre cœur. La scène est intérieure, c’est un témoignage d’intimité amoureuse que le Seigneur nous donne aujourd’hui. C’est lui qui plante sa tente dans les profondeurs de notre esprit et de notre conscience. Savons-nous le reconnaître comme le seul Visage présent éclairant notre vrai visage ? Cet évangile nous introduit au cœur d’un mystère d’Amour. Un secret nous est dévoilé : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le ! En lui j’ai mis toute ma complaisance, tout mon Amour ! »

La lumière vient de la source, le Père, se donne au Christ pour pénétrer en nous, par l’écoute de la Parole. Nous ne voyons pas l’Invisible, mais en intégrant sa Parole, nous laissant toucher par lui, nous nous éveillons à sa présence. « Relevez-vous ! », le texte dit : « Éveillez-vous ! », sachez reconnaître en vous, déjà, votre visage de ressuscité ! Cet évangile, enfin, nous enseigne le sens de notre passage. Même si nous avons reçu dès cette vie, l’éclat très pur mais fugitif de cette lumière, il faut descendre au pied de la Montagne. La vie des hommes est tendue comme un chemin pascal entre une expérience d’arrachement et une rencontre avec Dieu. Chemin de Pâques, chemin d’Exode, chemin de défiguration, mais aussi chemin de Transfiguration ! Notre route n’est pas différente de celles tracées par Abraham, Moïse, Élie et le Christ.

Frères et sœurs, au cours de ces jours qui nous préparent à Pâques, sachons demander cette force de l’Esprit pour que la Vérité qui triomphe en nous soit celle de la Résurrection. Demandons-lui que la ténèbre qui peut entourer l’homme soit une ténèbre lumineuse ! Amen.




3507 affichages
 

 Celui-ci est mon Fils bien-aimé, écoutez-le !



Untitled Document