Accueil
Présentation Avent Noël Ordinaire Carême Pâques Sanctoral Divers        


Accueil >> Ordinaire >> Semaine 32 >>   Être libre, pour agir comme Dieu le veut

TOP 5 :

textes  les plus lus :
 
par fr. HF Rovarino o.p.
La Mère de Dieu a quelque chose à nous dire
8357 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Au désert, je parlerai à ton cœur
7498 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Dieu nous fait le cadeau de sa présence
7393 visites

par fr. ST Bonino o.p.
Notre attente : la vie éternelle
6681 visites

par fr. BM Simon o.p.
Le jeune homme riche
6291 visites

Être libre, pour agir comme Dieu le veut

12 NOVEMBRE 2000

 

En ligne depuis le samedi 19 novembre 2005.
 
 

Chaque dimanche, le prêtre qui célèbre cette eucharistie vous adresse quelques mots, soit sur l’Évangile du jour, soit sur la fête que l’Église célèbre, soit sur tout autre sujet. Il s’agit de vous aider à avoir une vraie culture chrétienne dans un monde agité. Il est aussi utile de retenir quelques expressions brèves de notre foi qui puissent servir de mots d’ordre, ou de courtes prières. Ainsi tel ou tel verset de l’Écriture, comme les demandes du Notre Père ou chez les chrétiens d’Orient, des invocations comme Seigneur ayez pitié de nous, Kyrie Eleison. Aujourd’hui, dans cette ligne, je voudrais reprendre avec vous la prière que nous venons de dire, juste avant les lectures. Elle a beaucoup à nous apprendre. En voici le texte :

Dieu qui est Bon et Tout-Puissant Éloigne de nous tout ce qui nous arrête Afin que sans aucune entrave, ni d’esprit, ni de corps nous soyons libres pour accomplir ta volonté. Peut-être trouvez-vous ce style un peu solennel, rassurez-vous, il est facile à comprendre avec l’aide de Dieu.

Il s’agira d’avoir un triple regard
-  un regard sur Dieu
-  un regard sur nous-mêmes
-  un regard sur l’environnement.

A) Un regard sur Dieu Que voulons-nous en formulant cette prière ? La réponse est simple ; elle figure dans le texte même. Nous voulons accomplir la volonté de Dieu ou comme l’on dit souvent faire la volonté de Dieu. Mais attention ! Cette demande risque d’être mal comprise par nous ; elle risque même d’être rejetée. La plupart des gens veulent faire ce qu’ils veulent, eux. Je suis un homme, je fais ce que je veux et les femmes pensent d’elles-mêmes la même chose. Attention encore : ne pas chercher à faire la volonté de Dieu provient souvent d’une erreur. L’on s’imagine Dieu comme un maître tout puissant à la manière des hommes qui oppriment facilement leurs sujets. Dieu lui, n’est pas un rival ; il ne s’oppose pas à nous ; il veut notre bien, il nous aime. Et c’est pourquoi la prière commence par ces mots : Dieu qui est bon et tout-puissant. Sa bonté est infinie ; sa toute puissance dépasse ce que nous pouvons imaginer, elle est force et délicatesse, maîtrise et prévenances. Ayons confiance : Dieu veut pour nous un vrai bonheur.

B) Cette prière nous fait également jeter un regard sur nous-mêmes. Elle nous rappelle ce que nous sommes ou devrions être, des êtres libres. Là nous sommes plus proches de nos contemporains qui parlent souvent de liberté. Oui ! mais de quelle liberté. Un chrétien est libre ; il a le droit de choisir mais aussi le devoir de bien choisir. La liberté n’est pas l’anarchie. Souvent, on l’oublie et le penseur russe Soljenitsyne a eu ces mots très durs pour définir une certaine société d’Occident : « La liberté absolue tempérée par la mode » ; ce qui est un esclavage. Non, la liberté chrétienne est celle de la vérité. « La vérité vous rendra libres », nous dit Jésus (Jean 8, 32) ; et c’est librement que nous essayons de faire la volonté de Dieu.

C) Le dernier regard sera sur notre environnement, sur ce qui nous empêche d’être libres. « Éloigne de nous tout ce qui nous arrête afin que, sans entraves ni d’esprit, ni de corps » disions-nous dans la prière. La liberté se protège ; elle se nourrit comme une plante qui a besoin de bonne terre, qui a besoin d’eau. Elle est menacée par toutes sortes de passions : un égoïste n’est plus libre, un drogué n’est plus libre. La liberté n’est possible que si Dieu a sa place dans notre vie. Oh ! Frères et sœurs, faites attention ! Le monde sans Dieu dans lequel nous vivons risque de nous corrompre si nous ne faisons pas effort pour que Dieu ait sa place dans nos vies, pour la prière, la réflexion, l’effort. Alors seulement Dieu nous aidera à être vraiment libres et nous comprendrons que la vie dans un foyer uni, dans une communauté unie est voulue par Dieu pour notre bonheur. Dans quelques instants, nous communierons. Puissions-nous reprendre les demandes de cette prière pour qu’avec une confiance immense en la bonté de Dieu Tout puissant, nous cherchions à être vraiment libres pour faire sa volonté. « Être libre pour agir comme Dieu veut que nous agissions », tel pourrait être notre mot d’ordre, libres sans être esclaves, ni de l’orgueil, ni de l’égoïsme, ni des passions, ni de la mode.

Que Dieu nous accorde la grâce de cette liberté.




3013 affichages
 

 Être libre, pour agir comme Dieu le veut



Untitled Document