Accueil
Présentation Avent Noël Ordinaire Carême Pâques Sanctoral Divers        


Accueil >> Pâques >> Semaine 7 >>   Avez-vous eu des visions ?

TOP 5 :

textes  les plus lus :
 
par fr. HF Rovarino o.p.
La Mère de Dieu a quelque chose à nous dire
8237 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Au désert, je parlerai à ton cœur
7404 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Dieu nous fait le cadeau de sa présence
7299 visites

par fr. ST Bonino o.p.
Notre attente : la vie éternelle
6592 visites

par fr. BM Simon o.p.
Le jeune homme riche
6203 visites

Avez-vous eu des visions ?

23 mai 2004

 

En ligne depuis le vendredi 10 mars 2006.
 
 

Étienne regardait vers le Ciel : il vit la gloire de Dieu... Moi, Jean, j’ai entendu une voix qui me disait : je suis l’Alpha et l’Oméga... Avant de passer de ce monde... Jésus leva les yeux au Ciel et parla à son Père.

Mes frères, dites-moi, avez-vous eu des visions, récemment ? Mes sœurs, puis-je vous demander si, dernièrement, vous avez eu des voix ?

Quoi... ? Qu’est-ce qu’il dit... ? « Voir Dieu »...

Pour Jésus : d’accord. Pour l’apôtre Jean et pour le diacre Étienne : d’accord. Pour les premiers chrétiens, d’accord... Mais c’était il y a longtemps, si longtemps... Aujourd’hui : c’est fini ! En tout cas, pour moi, pas question ! Déjà que j’arrive même pas à voir ma voisine... en peinture, alors voir Dieu en gloire... je vous dis pas !

Pourtant, c’est de cela qu’il est question : de faire comme Étienne. Je m’adresse ici à des chrétiens, et je dis : nous devons faire comme Étienne. Dès aujourd’hui, nous devons tourner nos yeux vers le Ciel.

On peut commencer par les yeux de chair... mais pas trop longtemps, à cause du soleil, et surtout à cause des anges... qui pourraient nous interpeller comme ils le firent des Apôtres : « Eh, Galiléens, pourquoi restez-vous à regarder vers le Ciel ? Ne savez-vous pas que Jésus reviendra de la même façon que vous l’avez vu s’en aller ? ».

« Alors ne restez pas là, les yeux levés, le nez au vent, la bouche ouverte et la langue pendante ! Bougez-vous un peu ! » Voilà ce que les Anges ont dit aux apôtres au matin de l’Ascension... et avec raison ! Pourtant nous devons faire comme Étienne : tourner nos yeux vers le Ciel. Mais à la façon d’Étienne, qui est de tourner toute son âme vers le Père du Ciel. Il le faut, si nous nous sentons concernés par la gloire de Dieu ! Il le faut absolument, si nous désirons apercevoir cette gloire, donc déjà la recevoir un peu... Oui, il le faut, ou sinon... à quoi bon l’Évangile ? !

Père, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes Un.

Cette gloire, c’est la vie du Père des Cieux, sa propre substance, qu’Il donne à son Fils, et ce don est tellement énorme, tellement total, tellement indicible, qu’il est semblable au Père, et au Fils. Ce Don s’appelle l’Esprit-Saint. Oui, voilà ce que fait le Père : Il glorifie son Fils.

À son tour, le Fils glorifie l’Église. Il la glorifie en lui donnant l’Esprit-Saint. Il répand en elle son Esprit, au point qu’elle lui devient parfaitement unie, intimement unie, inséparable de lui... C’est ainsi que la gloire de Dieu descend depuis le Ciel jusque sur la terre, depuis le Père jusqu’à nous autres, les chrétiens.

Mais pas que nous, car cette gloire est capable d’attirer tous les hommes au Christ. Ils sont attirés au moyen d’une aide précieuse, que Christ regarde comme son égale, qu’il respecte, qu’il aime, dont il ne veut jamais s’éloigner, qu’il appelle « chair de ma chair », que Paul appelle « son Épouse », que nous appelons « notre Mère », à juste titre puisque c’est Elle qui donne à Dieu ses enfants !

C’est Elle, l’Église, qui sait que « le Fils de l’Homme se tient debout à la droite de Dieu », et qui nous apprend à chanter sans fin : « Viens, Seigneur Jésus ! ». Tout à l’heure, la troupe de vos enfants s’est levée comme un vol de moineaux. Les plus âgés doivent avoir 8 ans. Mais pourquoi pas 9, ou 15, ou 75 ans ? Pourquoi pas vous ? Eh oui, car moi qui vous observe, je ne vois que des enfants de Dieu ! Il y en a des cravatés, des parfumés, des pomponnées, mais tous sont enfants de Dieu !

Quelle joie, mes frères, d’être des enfants de Dieu, que c’est grand, que c’est sérieux !

Déjà, si nous sommes de Dieu, nous ne sommes pas du monde. Nous sommes dans ce monde, oui (et nous l’aimons bien), mais pas de ce monde ! Il faut l’affirmer fortement : les chrétiens n’appartiennent pas à ce monde, puisque « plongés dans la mort avec le Christ par le baptême, avec lui ils sont ressuscités ! ».

Mais, si nous sommes ressuscités avec le Christ, alors, maintenant qu’il est là-haut, notre vie est déjà cachée avec lui en Dieu ! Et si notre vie est déjà cachée avec lui en Dieu, alors, au Dernier Jour, lorsqu’il paraîtra, nous aussi nous paraîtrons avec lui, en pleine gloire !

Mes frères, avez-vous tourné vos yeux vers le Ciel, récemment ? Mes sœurs, avez-vous tourné vos oreilles vers le Ciel, dernièrement ? Vous êtes-vous tournés vers Celui qui a dit ces paroles plus éblouissantes que le soleil :

Père, ceux que Tu m’as donnés, Je veux que, là où Je suis, eux aussi soient avec moi, et qu’ils contemplent ta gloire... afin qu’ils aient en eux l’amour dont Tu m’as aimé, et que, moi aussi, je sois en eux.

Il est fidèle, Celui qui parle ainsi. Il est fidèle, Celui qui nous appelle ainsi. Tout ce qu’il a dit, il l’accomplira... si nous tournons notre âme vers Lui.




2263 affichages
 

 Avez-vous eu des visions ?



Untitled Document