Accueil
Présentation Avent Noël Ordinaire Carême Pâques Sanctoral Divers        


Accueil >> Pâques >> Semaine 1 >>   Christ est ressuscité, la nouveauté qui change tout

TOP 5 :

textes  les plus lus :
 
par fr. HF Rovarino o.p.
La Mère de Dieu a quelque chose à nous dire
8298 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Au désert, je parlerai à ton cœur
7453 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Dieu nous fait le cadeau de sa présence
7356 visites

par fr. ST Bonino o.p.
Notre attente : la vie éternelle
6645 visites

par fr. BM Simon o.p.
Le jeune homme riche
6252 visites

Christ est ressuscité, la nouveauté qui change tout

Pâques 2006

 

En ligne depuis le mardi 29 mai 2007.
 
 

« Christ est ressuscité ; Il est vraiment ressuscité ! » Nouvelle bouleversante s’il en est pour les disciples ! Tellement bouleversante, tellement incroyable qu’ils restent muets devant le tombeau vide, sans comprendre. Jusque là, en effet, les disciples n’avaient pas vu que, d’après l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts. Ils ne comprennent pas alors que le Christ n’a eu de cesse de leur annoncer ce moment, de leur enseigner ce mystère. « Christ est ressuscité ; Il est vraiment ressuscité ! » Nouvelle bouleversante s’il en est pour nous, disciples du Christ ! Mais cette bonne nouvelle est-elle encore à ce point nouvelle pour nous qu’elle continue de nous bouleverser, de nous surprendre, de nous émerveiller ? Il ne serait pas de pire drame, au matin de Pâques - ce matin - que de rester muet devant le tombeau vide. Non pas de rester muet, comme les apôtres stupéfiés qui ne comprennent pas ce qui dépasse l’entendement, non ! Mais de rester muet comme des blasés qui ne se laissent plus émerveiller, bouleverser par la sagesse de Dieu qui est folie pour les hommes.

D’accord, pourrions-nous être tentés de penser, Christ est ressuscité. Mais après tout, en quoi est-ce si bouleversant ? Le Christ n’est pas le seul ressuscité dans la Bible. Et ceux ressuscités par les prophètes Élie ou Élisée, et la fille de Jaïre, et Lazare. Tous ceux-là aussi ont bel et bien été ressuscités et pourtant, cela ne nous bouleverse pas outre mesure. Pourquoi alors, la résurrection du Christ devrait-elle nous bouleverser ? Tout simplement par ce qu’il ne s’agit pas de la même résurrection !

Pour Lazare, pour la fille de Jaïre et tous les autres, la résurrection qu’ils ont vécue n’est qu’un retour à leur vie terrestre. Leur vie après résurrection est la même que leur vie avant résurrection. Sous un certain rapport, rien n’a changé pour eux, tout continue comme avant. Pour le Christ, il en va autrement. Sa résurrection n’est pas un simple retour à la vie terrestre. Elle est l’entrée dans une vie nouvelle, une vie glorieuse. Le corps ressuscité du Christ est d’ailleurs le signe de cette nouveauté et de cette gloire. Ce corps ressuscité témoigne que quelque chose a radicalement changé. D’un côté ce corps de ressuscité est bien le même corps que celui que Jésus avait avant de mourir. La preuve en est qu’il porte encore les stigmates de la Passion. D’un autre côté, ce corps de ressuscité est bel et bien différent, glorieux, transfiguré. La preuve en est que les disciples, quand ils Le voient, ne Le reconnaissent pas immédiatement. Pour prendre une image, disons que le corps ressuscité du Christ est à son corps terrestre ce que l’épi de blé est au grain de blé jeté en terre.

D’accord, pourrions-nous être tentés de penser, la résurrection du Christ est différente des autres résurrections de la Bible, mais après tout, qu’est-ce que cela change ? Cela change que cette résurrection est alors le fondement de notre foi. Par sa résurrection, le Christ nous prouve qu’Il disait vrai, qu’Il est vraiment le Fils de Dieu et donc qu’Il est digne de foi, digne d’être cru. Oui, sa résurrection est au cœur même de notre foi ; « si le Christ n’est pas ressuscité, vaine est notre foi » (1 Co 15, 14). Cela change encore que cette résurrection nous dit ce que sera notre propre résurrection. Par sa résurrection, le Christ nous donne de ressusciter avec Lui, corps et âme. Oui, sa résurrection est le modèle de notre résurrection où notre âme viendra de nouveau animer notre corps, mais un corps glorieux. Cela change encore que cette résurrection vient nous apporter le salut. Par sa résurrection, le Christ nous justifie de nos péchés. Oui, sa résurrection nous ouvre les portes du Paradis. Cela change enfin que cette résurrection vient nous conférer l’adoption filiale. Par sa résurrection, le Christ nous donne d’être fils de Dieu. Oui, sa résurrection nous fait renaître à une vie nouvelle, celle des enfants bien-aimés du Père.

Bref, cela change tout ! Cette résurrection est bel et bien différente des autres, radicalement différente. Et cette nouveauté a de quoi nous bouleverser. Dans un instant, certains d’entre nous feront leur. Il sera tout naturel que, ce soir, au moment de la prière avant de se coucher, ils se disent « J’ai communié aujourd’hui ! ». Émerveillement de la Première Communion. De même il sera tout naturel pour nous aussi que ce soir, au moment de la prière avant de nous coucher, comme à chaque fois que nous avons communié, nous nous disions « J’ai communié aujourd’hui ! ». De même, il sera tout naturel que, ce soir, au moment de la prière avant de se coucher, nous nous disions « Christ est ressuscité ; Il est vraiment ressuscité ! » Amen, Alleluia !




2753 affichages
 

 Christ est ressuscité, la nouveauté qui change tout



Untitled Document