Accueil
Présentation Avent Noël Ordinaire Carême Pâques Sanctoral Divers        


Accueil >> Pâques >> Pentecôte >>   Les sept nains et les sept dons de l’Esprit-Saint

TOP 5 :

textes  les plus lus :
 
par fr. HF Rovarino o.p.
La Mère de Dieu a quelque chose à nous dire
8294 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Au désert, je parlerai à ton cœur
7451 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Dieu nous fait le cadeau de sa présence
7350 visites

par fr. ST Bonino o.p.
Notre attente : la vie éternelle
6640 visites

par fr. BM Simon o.p.
Le jeune homme riche
6250 visites

Les sept nains et les sept dons de l’Esprit-Saint

Montpellier 2010

 

En ligne depuis le mercredi 16 juin 2010.
 
 

Esprit es-tu là ?

La fête de la Pentecôte n’est-elle pas la grande messe de spiritisme des catholiques où l’on appellerait non pas l’esprit du grand-père ou celui de la petite sœur décédée tragiquement, mais l’esprit de Jésus ?

Il n’en est rien bien sûr, car l’Esprit Saint n’est pas un fantôme. Il est une personne vivante, avec une intelligence, une volonté, et Il nous guide dans la vérité et la charité. Devenir chrétien - car l’être chrétien est toujours en devenir - c’est laisser entrer l’Esprit Saint dans ma vie pour qu’il devienne mon hôte.

Le problème, c’est que parfois, un hôte peut devenir encombrant. On finit par regretter de lui avoir ouvert les portes de notre maison. C’est un peu comme avec les étudiants qui vivent dans notre couvent : on leur demande de parler moins fort, on les autorise à aller dans telle pièce, mais pas dans telle autre...

Et bien, c’est pareil avec l’Esprit Saint : on veut bien qu’il intervienne dans certaines parties de notre vie, mais pas dans toutes.

Pourtant, l’enjeu de la vie spirituelle, c’est d’être « remplis de l’Esprit Saint » (Ac 2, 4), et pas seulement un peu mais totalement.

La Fête de la Pentecôte aujourd’hui n’est pas un rituel annuel, une fête de plus parmi d’autres fêtes. Aujourd’hui, cette Fête est pour nous l’occasion de dire : « viens Esprit Saint, viens remplir ma vie, toute ma vie, et viens me fortifier dans mes faiblesses ! Viens en moi pour que je sache demander pardon ! ».

Une révolution pneumatique

C’est une révolution pneumatique universelle ! L’Esprit Saint est accordé à tous les hommes et pas seulement aux évêques et aux prêtres, en vue de l’unité (Ac 2,1). La Pentecôte renverse Babel. Babel, c’est la descente de Dieu en vue de la confusion des langues et de la division des nations. La Pentecôte, c’est la descente de ses langues de feu en vue de l’unité afin que tous puissent parler « d’un seul cœur et d’une seule âme ». Et cette unité n’est pas uniformité. Les langues de feu se partagent différemment sur chacun des apôtres (Ac 2, 3). Tous apôtres mais tous différents. C’est comme avec les compagnons de Blanche neige : ils sont tous nains mais il n’y en a pas un de pareil ! D’ailleurs, le premier péché d’Adam n’est pas, comme on le dit souvent, d’avoir consommé le fruit, mais c’est d’avoir nommé Eve « l’os de ses os, la chair de sa chair », d’avoir fait d’Eve un clone de lui-même. Non Adam, Eve n’est pas toi. Eve est Eve. Et cette différence n’est pas cause de séparation ou de division mais dans l’Esprit, elle est source de communion. Voilà en quoi consiste la révolution pneumatique que nous fêtons aujourd’hui !

Pneumatique car pneuma signifie en grec Esprit, vent. D’ailleurs, une des grandes images utilisées dans la Bible pour évoquer l’Esprit Saint est celle du Vent. « Ce vent qui souffle où Il veut et dont on entend la voix, ce vent dont on ne sait ni d’où Il vient ni où Il va » (Jn 3,8). Il est aussi le grand purificateur.

Il arrive parfois que l’air soit pollué par des émissions gazeuses toxiques, par des nuages volcaniques. Mais le vent chasse la pollution. Et bien de même, l’Esprit Saint est ce vent qui purifie notre cœur et notre esprit en en chassant les obscurités. Il est aussi le grand écologiste de nos vies. Car de même que les écologistes bataillent pour protéger la planète, de même, l’Esprit Saint nous dispense ses dons pour nous protéger des pollutions, des marées noires du monde qui abîment les rivages et l’océan de notre vie spirituelle.

Une transformation de nos vies

Dormeur a fait une tentative de suicide, mais l’Esprit de Vie ne l’a pas abandonné. Il est vivant ! Deo gratias ! Grincheux est susceptible, mais l’Esprit Saint l’a aidé à mettre sa susceptibilité au placard : il a trouvé la force de se réconcilier avec son frère et sa soeur. Merci Seigneur ! Simplet a invoqué le don de science. Voici enfin que s’éveille une part de son intelligence...Prof a acquis l’esprit de sagesse : sa science s’est faite humble au service de la vie. Timide veut suivre le Christ, mais il a peur. Fort du don de religion, il a décidé de rentrer au noviciat des Dominicains, et ça y est, il a pris contact : Miracle ! Atchoum ‘est toujours malade, mais sur les conseils de l’Esprit, il est parvenu à discerner un chemin de guérison. Quant à Joyeux, il est toujours joyeux ! Et là, c’est un fruit de l’Esprit !

Dans ce souffle, dans cette énergie qui investit nos sept nains, ils retrouvent tous la liberté et la vraie joie de la charité. Comme il est bon de respirer un bon air spirituel...

Une transformation de la vie

En fait, toutes ces grâces, Paul les avaient déjà reçues, et elles nous sont aussi données aujourd’hui. Nous ne sommes pas moins bien lotis que Paul et nos amis les nains. Il n’y a pas une communauté primitive idéale qui au cours du temps aurait dégénéré pour finir dans une forme de médiocrité. L’Esprit ne cesse d’agir dans le cœur de l’Église et son œuvre est visible par l’Amour qu’il répand.

Car quand le cœur est pollué si bien que l’amour se raréfie... l’Esprit pousse alors des gémissements ineffables. Il passe à l’action. Hiver 54, des sans abri meurent en France, l’Esprit gémit sur les ondes de radio par la voix de l’abbé Pierre. C’est l’insurrection de l’Esprit Saint, « l’insurrection de la bonté ». Charlie Chaplin ne reste pas sourd à l’appel et il donnera à cette occasion 2 millions de francs et il dira à l’abbé : « Je ne les donne pas, je les rends. Ils appartiennent au vagabond que j’ai été et que j’ai incarné ». Calcutta, dans les années 60, devant une misère qu’elle ne pouvait soupçonner de son Europe opulente, l’Esprit gémit dans le cœur de sœur Teresa. Dans ce souffle, elle reçoit ‘l’appel dans l’appel’ à servir les plus pauvres. C’est la naissance des missionnaires de la charité. Années 90, l’Afrique du Sud est meurtri par un système politique d’Apartheid. Les noirs veulent sonner le glas des blancs. Mais l’Esprit souffle dans le cœur de Nelson Mendela un mot, une sagesse : « Ubuntu ». L’homme n’est homme que grâce à d’autres hommes. La réconciliation nationale est là. Aujourd’hui des jeunes crient leur fatigue, leur révolte, leur déception. Ils s’abîment dans l’alcool ou la drogue, et Elvira Petrozzi entend les gémissements de l’Esprit. Elle fonde en 1983 la communauté du Cenaculo à Saluzzo... Il y a aujourd’hui près d’une soixantaine de ces communautés éparpillées dans le monde entier dont trois à Lourdes.

Alors, Viens Esprit Saint, viens Esprit Créateur, Viens Esprit de Lumière, Viens Esprit régénérateur, Viens esprit de Vie, Viens transformer nos vies, viens transfigurer la Vie !




2028 affichages
 

 Les sept nains et les sept dons de l’Esprit-Saint



Untitled Document