Accueil
Présentation Avent Noël Ordinaire Carême Pâques Sanctoral Divers        


Accueil >> Sanctoral >> Fêtes mariales >>   Visitation : Simplicité lumineuse

TOP 5 :

textes  les plus lus :
 
par fr. HF Rovarino o.p.
La Mère de Dieu a quelque chose à nous dire
8356 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Au désert, je parlerai à ton cœur
7496 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Dieu nous fait le cadeau de sa présence
7393 visites

par fr. ST Bonino o.p.
Notre attente : la vie éternelle
6680 visites

par fr. BM Simon o.p.
Le jeune homme riche
6291 visites

Visitation : Simplicité lumineuse

En ligne depuis le jeudi 13 septembre 2012.
 
 

« En ces jours-là, Marie partit et se rendit en hâte auprès de sa cousine Elisabeth » (Luc 1,39).

Simplicité de la « Visitation » ; simplicité de la visite de Marie chez Elisabeth ; simplicité lumineuse : on dirait un rayon de lumière, portant un message riche et générateur de vie. Le geste de Marie est tellement spontané qu’il nous apparaît comme allant de soi. La Vierge apprend de l’ange Gabriel que sa parente « en est à son sixième mois » ; alors elle part à la rencontre d’Elisabeth, toujours attentive et disponible. De cette jeune fille partie de Nazareth - seule ? - nous n’en savons pas davantage. Nous n’avons pas besoin d’en savoir davantage. La leçon est facile à comprendre : il y a une aide à apporter et un signe de Dieu à accueillir et à vivre ; Marie peut y répondre ; elle le fait. Ce geste nous révèle un style, celui de Marie, celui des enfants de Dieu ! Un style simple, direct. L’ambiguïté n’a pas de place dans une telle réponse. Ceci dit entre-nous : on aimerait être capable de se comporter toujours de cette manière -là. Marie pose un geste si limpide qu’il trahit la charité profonde qui l’a fait naître. Elle le montre aussi dans son style secourable qui porte en lui quelque chose de la miséricorde. Ce mystère de la visite accomplie par la Mère de Jésus révèle le Seigneur ; elle a partie liée avec la Miséricorde faite par Dieu aux hommes. L’allure de la Vierge Marie nous parle de Dieu.

Alors la simplicité se fait Lumière ! La simplicité secourable éclate comme un resplendissement : dans sa lumière, nous voyons la Lumière. La « Visitation » est comme la face visible de « l’Annonciation ». Elle est comme sa manifestation. Pour Elisabeth qui accueille, la « Visitation » est une « Epiphanie » ! Elle y reconnaît le Seigneur, le sien, porté dans le sein de Marie, cette jeune fille, sa parente ! Comme la simplicité de Marie est imprégnée par la Lumière de Dieu, Elisabeth face à elle, est entièrement tournée vers Dieu, comme une réponse vivante. Alors par sa voix, jaillissent un cri animé par l’Esprit et des paroles belles et justes, des paroles vraies et révélées. Elle désigne Marie comme Mère du Seigneur, son Seigneur révélé à un Peuple élu, et au Père des croyants. Elle prophétise, déclarant Marie bienheureuse pour sa foi ! Elisabeth et marie tressaillent d’être plus qu’elles-mêmes, elles tressaillent et elles s’en émerveillent ; elles s’en émerveillent et elles s’en réjouissent !

La simplicité de Marie fait resplendir sa docilité à l’Esprit Saint, sa foi, et jusqu’à sa place unique dans l’Histoire du Salut, celle des visites de Dieu depuis sa création du monde. Marie est la Mère de Dieu, parce qu’elle porte Jésus, notre Dieu et le sien ! Cette simplicité était lumineuse ; elle devient éclairante. Elle devint alors, la tribune du chant du « Magnificat », chant de l’action de grâce concrète et lucide. Cette simplicité y dispose le cœur de Marie ; elle y prépare celui d’Elisabeth et le nôtre. Elle permet au cantique de Marie de résonner dans toute son ampleur, dans sa force, dans sa profondeur, dans toute sa grandeur : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur » (Luc 1,46-47) . Cette louange du Très-Haut aurait pu retentir au jour de l’Annonciation, à Nazareth. Peut-être, en effet ; mais elle éclate lors de la Visitation, chez Elisabeth. Sa beauté, sa grâce ont mûri entre-temps. Elle attendait une « Epiphanie ». Simplicité, joie, rencontre, émerveillement, tous ces aspects du Mystère de la Visitation se déploient devant nous pour révéler le Christ-Jésus. La visite et l’aide de Marie révélèrent plus qu’elles-mêmes : la Miséricorde du Seigneur en faveur d’Israël et pour chacun.

Porter Dieu aux hommes requiert de la simplicité de cœur. Dieu déjà visite les coeurs purs, ceux qui ont rejeté l’ambiguïté. Pour visiter son prochain « à la manière de Dieu », demandons au Seigneur par Marie, l’Esprit de la Visitation.




1287 affichages
 

 Visitation : Simplicité lumineuse



Untitled Document