Accueil
Présentation Avent Noël Ordinaire Carême Pâques Sanctoral Divers        


Accueil >> Ordinaire >> Semaine 25 >>   Caricatures ?

TOP 5 :

textes  les plus lus :
 
par fr. HF Rovarino o.p.
La Mère de Dieu a quelque chose à nous dire
8328 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Au désert, je parlerai à ton cœur
7478 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Dieu nous fait le cadeau de sa présence
7379 visites

par fr. ST Bonino o.p.
Notre attente : la vie éternelle
6662 visites

par fr. BM Simon o.p.
Le jeune homme riche
6275 visites

Caricatures ?

23 septembre 2012

 

En ligne depuis le lundi 24 septembre 2012.
 
 

Dites-moi, frères et sœurs, est-il permis de faire des caricatures ?
C’est sans doute la question de la semaine ! Et si vous aviez cru pouvoir vous échapper de l’actualité en entrant dans cette chapelle ce matin, c’est peine perdue.

Avez-nous bien écouté nos deux premières lectures ?
Glanons quelques mots au passage : « loi de Dieu, traditions, outrages et tourments, mort infâme, rivalités, désordre, actions malfaisantes, guerres, conflits, convoitises, guerre... »
On se croirait devant le journal télévisé !

Et soudain, arrive l’évangile et c’est le silence : les disciples se taisent. En présence de Jésus, c’est le silence.


Alors, est-il permis de faire des caricatures ?
Cette question, elle a été posée sans cesse cette semaine. Et tout le monde y est allé de son petit couplet sur la tolérance, la liberté d’expression, la défense de sa foi, oui, non, peut-être... Que de bruit, de violence et d’inepties entendues.

Et Jésus vient à notre rencontre ce dimanche, dans l’Evangile, et c’est le silence.
Il recentre le débat, en nous montrant que nous ne posons pas forcément les bonnes questions, tout comme les disciples sur le chemin de Capharnaüm.

Peut-on faire des caricatures ? Je ne sais. Ou, si plutôt, j’ai bien ma petite idée, mais ici n’est pas le lieu pour en débattre.

Une chose est certaine, c’est que l’on ne doit pas être des caricatures. Et il est si facile de devenir une caricature -de prêtre, de catholique, de Suisse ou de Français, que sais-je encore- car nous avons confondu vérité et sincérité, tolérance et mollesse, paix et reculades sans fin.


Alors pour éviter d’être des caricatures... de catholiques, les textes d’aujourd’hui nous aident à être de vrais chrétiens. Nous retiendrons trois points

-   Le chrétien est un juste
C’est-à-dire qu’il est ajusté à la pensée de Dieu. Il ne se justifie pas lui-même. Mais il sait que Dieu l’assistera. Il est doux et patient. Vous avez bien entendu : il est « doux » et non pas « mou ».
Dans les vociférations de cette semaine, nous avons cependant vu des gens qui défendent leur foi. Qu’en est-il de nous quand on traîne le Christ, l’Eglise ou le pape dans la boue ?
Nous devons être des chrétiens qui défendent leur foi avec douceur... et fermeté. L’une peut aller avec l’autre.

-   Le chrétien est un artisan de paix et il la recherche
Il faut absolument bannir la jalousie qui est la mort de la paix. Et la paix, on la trouve dans le silence. Dans son Épître, saint Jacques parle de « mauvaise prière ». Alors recherchons la « bonne prière ». Cette bonne prière conduit à la paix. La paix avec soi-même, avec les autres, avec Dieu aussi parfois.
Nul n’est à l’abri du conflit et de la guerre. N’allons pas penser que nous sommes sur une île, à l’abri de tout. Ce serait nous faire illusion. Reculer pour mieux sauter... Ne croyons pas que le problème ce ne sont que les autres. N’oublions jamais qu’une âme qui s’élève élève le monde. N’oublions jamais non plus qu’une âme dans la paix fait rayonner la paix autour d’elle.

-   Enfin, le chrétien est un serviteur
Dans le silence, il doit regarder et imiter son Maître. Nous savons et apprenons bien vite que ses voies ne sont pas les nôtres.
Nous savons également que le Christ est la Vérité -il nous l’a dit !- Il n’y en a pas d’autre et nous devons être au service de cette Vérité. Nous en sommes les serviteurs et non les propriétaires.


Être juste, artisan de paix et serviteur.
Voilà ce qui fera de nous de vrais chrétiens, loin de toute caricature.
Amen.




994 affichages
 

 Caricatures ?



Untitled Document