Accueil
Présentation Avent Noël Ordinaire Carême Pâques Sanctoral Divers        


Accueil >> Ordinaire >> Semaine 26 >>   Fils d’Abraham

TOP 5 :

textes  les plus lus :
 
par fr. HF Rovarino o.p.
La Mère de Dieu a quelque chose à nous dire
8521 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Au désert, je parlerai à ton cœur
7591 visites

par fr. R Bergeret o.p.
Dieu nous fait le cadeau de sa présence
7487 visites

par fr. ST Bonino o.p.
Notre attente : la vie éternelle
6788 visites

par fr. BM Simon o.p.
Le jeune homme riche
6428 visites

Fils d’Abraham

27 SEPTEMBRE 1998

 

En ligne depuis le mercredi 27 juillet 2005.
 
 


-  Il y avait un homme riche qui se revêtait de pourpre et de lin fin et faisait chaque jour bonne chère et un pauvre nommé Lazare gisait près de son portail tout couvert d’ulcères

vision cruelle mais lucide de la société des hommes aujourd’hui comme hier où la détresse pitoyable des ans - il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche se heurte au confort indifférent des autres - bien plus les chiens eux-mêmes venaient lécher ses ulcères Mais n’est-ce pas là la logique de notre désir comme l’exprime le riche d’une autre parabole : " Mon âme tu as quantité de biens en réserve pour de longues années : repose-toi, mange, bois, fais la fête " et pourtant un jour ou l’autre, il nous faudra passer des apparences de ce monde-ci à la réalité du Royaume qui vient, avec quels bagages ? " Dieu lui dit : Insensé cette nuit même on te redemande ton âme. Et ce que tu as amassé qui l’aura ? Ainsi en est-il de celui qui thésaurise pour lui-même au lieu de s’enrichir pour Dieu." (Lc 12, 19-21, 18e dim.).

-  " Père Abraham aie pitié de moi et envoie Lazare pour me rafraîchir " un geste de compassion pour celui qui n’en a pas eu ! Non, souviens-toi que tu as reçu tes biens durant ta vie, et Lazare pareillement les maux ; maintenant ici, il est consolé et toi tourmenté.

L’autre monde n’est que celui-ci retourné : l’infinie générosité de Dieu s’engouffre dans la béance des pauvres quand la suffisance des riches lui ferme toute porte

" Heureux vous les pauvres, le royaume de Dieu est à vous. Malheureux vous les riches car vous avez votre consolation " (Lc 6, 20 ; 24, 6e dim.)

dans l’autre monde, chacun de nos actes a la lumière de Dieu révèlera sa vraie valeur : son poids d’amour et de désintéressement.

-  " Lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; Heureux seras-tu alors de ce qu’ils n’ont pas de quoi te rendre ! Cela te sera rendu à la résurrection des justes " (Lc 14, 13-14, 22e dim.)

alors profitons au temps de ce monde qui passe pour n’être pas pris au dépourvu au jour d’Éternité : " Vendez vos biens et donnez-les en aumônes. Faites-vous bourses qui ne s’usent pas, un trésor inépuisable dans les dieux. Car où est votre trésor, là aussi est votre coeur " (Lc 12, 33-34, 19e dim.).

-  " Père Abraham, envoie donc Lazare à la maison de mon père car j’ai cinq frères " miséricorde pour ceux qui n’en ont pas ! Non : ils ont Moïse et les Prophètes qui les écoutent.

à Adam comme à Noé, à Abraham comme à Moïse, à David comme à Isaïe, Amos ou les autres prophètes Dieu a donné Sa Parole, la loi et les commandements

lumière pour choisir le bien et rejeter le mal, lus chaque sabbat à la synagogue en ces jours qui sont les derniers mettant le comble à Son Amour, Dieu nous a donné Son Fils

Sa Parole vivante accomplissant la Loi et les prophètes, proclamée chaque dimanche au coeur de l’Église : interroge et écoute :

-  " Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? - Dans la Loi qu’y a-t-il d’écrit, que lis-tu ? - Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de toutes tes forces, et ton prochain comme toi-même ! (Lc 10, 25-27)

et si tu doutes encore, interroge encore et écoute encore : Mais qui est mon prochain ?

-  Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho et tomba aux mains des brigands qui le laissèrent à demi-mort. Un prêtre le vit et passa outre, un lévite le vit et passa outre, mais un samaritain le vit et fut pris de pitié, il s’approcha, banda ses plaies, le porta à l’hôtellerie, donna deux deniers à l’hôtelier et lui dit : " tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rembourserai à mon retour ". Va et toi aussi fais de même " (Lc 10, 29-37, 15e dim.)

illuminé par la Loi, le riche aurait dû regarder Lazare avec les yeux du samaritain puiser dans son opulence pour secourir sa misère, lui rendre sa dignité d’homme créé à l’image de Dieu ;

illuminés par l’Evangile si chacun d’entre nous ne regardait ne serait-ce qu’une seule personne en situation de détresse physique ou matérielle, psychique ou morale et lui donnait de son opulence en temps, argent ou attention, notre monde aurait-il le même visage, nous sentirions-nous si seuls ou angoissés ?

" Et bien moi je vous le dis : faites-vous des amis avec le malhonnête argent, afin qu’au jour où il viendra à manquer, ceux-ci vous accueillent dans les tentes éternelles. " (Lc 16, 9, 25e dim.).

-  " Père Abraham si quelqu’un de chez les morts va les trouver ils se repentiront "
-  ce sont des riches, il leur faut du merveilleux du grand luxe surnaturel - Non : s’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne seront pas convaincus : le riche qui peut tout acheter - les hommes comme les choses - tombent dans l’orgueil :

il dicte à Dieu sa conduite !

le pauvre qui ne peut que recevoir - le sourire comme le pain - apprends l’humilité

il se laisse conduire par la Parole de Dieu

-  aujourd’hui Jésus est là au milieu de nous qui nous appelle à sa suite ; soyons pauvres sous sa Parole : " Ainsi donc quiconque parmi vous ne renonce pas à tous ses biens ne peut être mon disciple " (Lc 14,33, 23e dim.). Aujourd’hui Jésus est là devant nous comme devant le jeune homme riche :

" une chose encore te fait défaut : tout ce que tu as vends-le et distribue-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux, puis viens et suis-moi. " Mais lui en entendant cela devint tout triste car il était fort riche (Lc 18, 22-23)

aujourd’hui Jésus veut entrer chez nous comme chez Zachée :

" Voici Seigneur, je vais donner la moitié de mes biens aux pauvres et si j’ai extorqué quelque chose, je le rendrai au quadruple et Jésus lui dit : Aujourd’hui le salut est arrivé par cette maison, parce que lui aussi est fils d’Abraham ! " (Lc 19, 9-10, 31e dim.).




2840 affichages
 

 Fils d’Abraham



Untitled Document